Hanami : Comment le hanami a été commencé ? Son histoire et son origine

Quant à printemps, le hanami ( admirer les fleurs de cerisier ) est événement le plus populaire. Le hanami fait partie de la culture japonaise traditionnelle. De fin mars à avril, de belles fleurs de cerisier qui fleurissent dans tout le Japon et il y aura beaucoup de monde pour les admirer. Le hanami est un événement que les japonais continuait depuis des temps immémoriaux. Si vous connaissez son histoire et son origine, Le hanami sera encore plus émotionnelle.

Le hanami a une longue histoire

Au début nous avons admiré les fleurs de prunier. 
Le hanami aurait été commencé par un noble de l’époque de Nara, et au début, il semblait admirer les fleurs de prunier qui venait de Chine.
À l’époque d’Heian, il y avait un changement. Nous avons commencé à admirer les fleurs de cerisier. 

La vulgarisation de la culture de hanami 

Le hanami était autrefois un événement de noble, mais elle s’est propagée à la classe des samouraïs aux époques de Kamakura et de Nara. Les plus connus sont “Yoshino no Hanami” et “Daigo no Hanami” organisé par Hideyoshi Toyotomi.

On dit que “Yoshino Hanami” était le hanami avec un total de 5 000 participants, y compris les seigneur de guerre par exemple, “Ieyasu Tokugawa“, “Toshiie Maeda“, “Masamune Date” et d’autres cérémonies de thé et chanteurs.

Dans “Daigo Hanami“, 700 fleurs de cerisier ont été plantées au temple de Daigoji pour le hanami, la cérémonie de thé et des fêtes de chant ont eu lieu à merveille. 

Il a dû attendre la période d’Edo avant que la culture du hanami s’est propagé au publique. La variété de fleurs de cerisier a également été régulièrement améliorée et la plus populaire, “Somei yoshino“, qui peut être appréciée dans tout le pays, semble avoir été créée à cette époque. Depuis cette époque, “Ueno no Yama“, un célèbre spot de fleurs de cerisier, est toujours le parc “Ueno Onshi“, où de nombreux visiteurs peuvent profiter des fleurs chaque année.

Hanami” comme rituel de prière pour une bonne récolte

Le hanami a été aussi pratiquée parmi les agriculteurs. Cependant, contrairement au hanami de l’aristocrate, il semble avoir été exécuté comme un rituel de prière pour une bonne récolte. Ils penseait que les cerisiers en fleurs abritent le dieu du “champ” qui descend des montagnes au printemps. Alors ils se préparait à semer du riz au moment de la floraison. Les fleurs de cerisier étaient très importantes pour les agriculteurs.

On dit que les fleurs de cerisier qui fleurissent peuviet sembler mystérieuses pour les anciens. 




\ FOLLOW ME /