Otsukimi

« Otsukimi » : L’événement qui consiste à admirer la lune le 15e jour d’août de l’ancien calendrier

L’automne est la saison où la lune est la plus belle.

Elle est particulièrement magnifique lors de « jûgoya » (la 15ème nuit).

Mais à quoi correspond cette « 15ème nuit » ?

De quelle manière fait-on l’offrande d’Otsukimi ?

Voici donc « Otsukimi » :

Qu’est-ce que la 15ème nuit ? C’est à quelle date ?

La 15ème nuit est également appelée « La lune qui apparaît au milieu de l’automne ».

Alors, à quoi correspond «Le milieu de l’automne» ?

Dans le calendrier lunaire utilisé autrefois, les saisons étaient définies ainsi :

  • Printemps : janvier à mars
  • Été : avril à juin
  • Automne : juillet à septembre
  • Hiver : octobre à décembre

Ainsi le mois d’août tombait au milieu de l’automne.
À la mi-août, vers le 15 c’est « la lune de la mi-automne ».

Le calendrier actuel a un ou deux mois d’écart par rapport à l’ancien calendrier lunaire. 

Pour cette raison, on appelle « 15ème nuit » le jour où la pleine lune apparaît entre le 7 septembre et le 8 octobre.

C’est un moment de l’année où l’air est frais et le ciel est clair.

Histoire de la 15ème nuit :

On dit que la lune soit sacrée au Japon depuis l’Antiquité.

Bien que ce ne soit pas 15ème nuit, on dit que l’on avait coutume d’admirer la lune pendant la période « Jômon ».

Otsukimi est devenu populaire pendant la période « Heian ».

Cette coutume a été importée de Chine vers 859-877 et s’est répandue parmi la noblesse.

Elle consistait à boire et à écouter de la poésie et de la musique sur un bateau en regardant la lune.

Les aristocrates ne regardaient ni le ciel ni la lune, mais admiraient le reflet de la lune sur la surface de l’eau et du saké.

On dit que les gens du peuple a commencé à fêter « Otsukimi » après le début de la période « Edo ».

Il semble qu’il s’agissait pour eux davantage de remercier de la bonne récolte plutôt que d’admirer la lune comme le faisaient les nobles.

L’automne est le moment des récoltes.

On dit que dans le passé, on travaillait les champs et on faisait les récoltes au clair de lune.

La lune jouait un rôle très important dans la vie des agriculteurs.

Les offrandes d’Otsukimi

Les coutumes varient selon la région, mais on dit qu’au début, on offrait non pas des boulettes de pâte de riz mais des céréales fraîchement récoltées.

Chaque offrande a sa propre signification.

En voici quelques unes :

« Susuki »

Le « susuki » est l’une des sept fleurs d’automne.

Ces fleurs à tige blanche sont offertes parce qu’elles agissent comme des amulettes.

« Otsukimi Dango » (boulettes de pâte de riz)

Elles sont rondes comme la lune.

Cela exprime notre gratitude envers la lune.

Pour cette offrande, on dispose 15 boulettes en forme de pyramide.

Les Produits agricoles

Les paysans offraient des denrées fraîchement récoltées telles que le taro, les châtaignes et le soja vert en témoignage de leur reconnaissance d’avoir pu faire une bonne récolte.

La coutume d’Otsukimi

En plus des offres, des coutumes particulières sont également transmises à divers endroits.
L’une d’elles s’appelle « Osukimi Dorobo »(Voleur d’Otskimi)

Elle dit : « Vous pouvez prendre vos cadeaux sans autorisation uniquement au moment d’Otsukimi ».

Cette coutume ressemble à Halloween. 

On se réjouit en disant « La lune a mangé l’offrande ». 

Ces dernières années, dans certaines régions, cette coutume a changé et on offre des bonbons aux enfants. 

 

Otsukimi
\ FOLLOW ME /