Le thé japonais : « ocha »

Le thé japonais s’appelle « ocha ».

Les japonais boivent quotidiennement du « ocha ».

Il est donc enraciné dans leur vie quotidienne.  

Voici donc le « ocha » : 

Qu’est-ce que le « Ocha » ?

Souvent le thé japonais est connu comme un thé vert. 

Cependant, il y a plusieurs sortes de « ocha ».

Le thé servi pour les cérémonies est une poudre de thé appelée « macha » qui est différente du thé dont je vous parle ici. 

Mis à part le « matcha », « ocha » est appelé « sencha ». 

Pour faire du « sencha », on met le thé dans une théière, on ajoute de l’eau chaude et on le laisse infuser. 

Les variétés du « sencha » sont : 

  •  « hôjicha » : thé grillé, donc à teneur théine réduite
  •  « guén maï cha » : thé au riz non décortiqué grillé
  •  « bancha » : thé fait à base de feuilles de thé cueillies après l’été
  •  « gyokuro » : thé de haute qualité dont l’amertume est moindre 

Normalement, le « ocha » est servi gratuitement dans les restaurants.  

Le thé est généralement servi chaud mais il y a aussi du thé froid.

On le trouve en particulier dans les « conbini » ou dans les distributeurs. 

Récemment, on a reconnu que le thé japonais est bénéfique pour la santé. 

Si vous venez au japon, je vous conseille d’en profiter. 

Enfin, je vais présenter une vidéo intéressante au sujet du « thé japonais ».



\ FOLLOW ME /